thomas-mathieu-motocross.com
thomas-mathieu-motocross.com

P'tite endurance en solo de 3h00

Arrivée le samedi soir sous la pluie, nous nous installons avec la même petite équipe que d'habitude

- pilotes > Nico , Amaury

- potes > Maurine, Marie-Charlotte et Cailloou

et exceptionnel !! ;-) > ma soeur est venu tout un week à la moto avec sa copine Océ
 

Sauf que ce n'est pas le meilleur choix de week, car la météo de samedi soir sera la même pour tout le week-end : PLUIE !!!

Départ prévue pour 14h00 

 

- le pilote est prêt

- l'équipe "ravitaillement" est prête elle aussi...

 

Y'a plus qu' à...

Je ne sais pas si cette fois c'est la moto ou moi mais j'ai encore galérer à démarrer ....

donc encore partis à la ramasse !!!! :-(

A voir si à mon ravitaillement la moto démarre ou pas ;-(

 

Pour l'instant je me démène à remonter sur les pilotes loin , loin très loin devant moi

Et merde ... voilà qu'il se met à pleuvoir ...

Je continue à rouler, j'arrive à remonter quelques places

 

A +- 50mn de roulage, je fais mon 1er arrêt. L'équipe "ravitailleur" (consolider par Micka arrivé entre temps) fait son job nickel

 - plein d'essence

 - vérif des niveaux huile / eau

 - grattage et dépose des plus moins 30 kg de boue ;-)

 - de mon côté, ravitaillement aussi : eau / barres céréales

à peine 5 mn et je repars ...

Démarrage impeccable : j'ai du me mettre la pression lors du départ ... :-(

Stand OK / ravitailleurs OK / pilote : OK > départ imminent

Tout aussi important que le pilote qui roule sur la piste ;  l'équipe du ravitaillement doit prendre en charge le pilote et moto pout tout faire le plus rapidement et efficacement possible.

Après ce premier arrêt me voilà repartis pour normalement encore 50mn de roulage.

Ma position varie entre 32è et 45è suivant mon roulage et les ravitaillement des concurrents.

La météo ne va pas en s'améliorant bien au contraire.

Sur la piste ; on peut dire que c'est le bordel ...

- glissade

- abandons

- chuttes ici et là

 

A +- 1h30 de roulage je fais mon deuxième arrêt.

Mes ravitailleurs toujours au top

Moi je reprends des forces et me demande si je vais repartir > fatigue et terrain catastrophique... ça donne vraiment pas envie de repartir

Discution avec le père qui me dit de ne pas abandonner et de repartir après une pause un peu plus importante histoire de reprendre des forces ...

 

Dans les stands, il est évoqué le drapeau rouge soit l'arrêt de la course.

J'enfile mon casque et repars immédiatement histoire d' être sur la piste si le drapeau était vraimment abaissé.

 

Le temps de faire un tour et me voila à l'arrivée avec le directeur de course agitant sont drapeau rouge après 1h53 de roulage.

 

On peut parler d'un soulagement car la moto en prend plein la tronche mais le pilote aussi ...

2 heures > ça fait tout de même une belle endurance... 

Maintenant il va falloir ranger tout ce bazarre et penser à rentrer pour le nettoyage ( nettoyage qui aura coûter 13 jetons à la station de lavage pour avoir un ensemble moto équipement à peu près propre ... :-(

 

 

C'est pas si mal ... ??? !!!
classement Endurance MARICOURT.pdf
Document Adobe Acrobat [522.0 KB]